Le petit commerce transfrontalier « moyen de consolidation de la paix dans la région ».

Les échanges transfrontalières conditionnent une part importante des activités économiques qui se déroulent dans les localités concernées directement et même au-delà. Pour les Etats et les collectivités locales, elles sont une source des recettes même si la plus part du temps « le petit commerce transfrontalier repose sur la fraude » et les activités de contrebande.

 Les populations qui sont sensé appartenir à deux pays frontaliers différents continuent de vivre en étroite symbiose de part leurs cultures, leurs langues, leurs cadres de pensée, leurs valeurs sociales et religieuses qui demeurent identiques. Les liens sociaux sont aussi tissés par des mariages.


«La facilitation du commerce qui est un des moyens de subsistance et utilisé pour le maintien de la paix et du développement constitue également un instrument de croissance économique et de réduction de la pauvreté…». 


L’échange commerciale est un catalyseur nécessaire à la consolidation de la paix dans la région des Grands Lacs où les populations sont extrêmement interdépendantes. Investir dans la création d’un environnement économique et politique propice au développement du commerce transfrontalier légitime pour le plus grand bien de tous, présente des avantages non seulement pour les commerçants, mais pour les Gouvernements et les communautés de la région également. Certes, les dividendes immédiats d’un tel investissement est économique, mais son corollaire à long terme est la coexistence pacifique.

Lors d’un échange purement marchand, le lien entre les personnes est très superficiel. L’acheteur et le vendeur peuvent très bien ne plus jamais se revoir une fois la transaction terminée. Pour qu’il y ait vraiment la paix, il faudrait aussi des échanges durables et personnels entre les hommes, de manière à ce que des liens solides se tissent entre les communautés qui vivent sur les frontières de part et d’autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 AFRABU. All Rights Reserved.