Un comité de pilotage pour la promotion et la facilitation du commerce transfrontalier

Sous le haut patronage du Ministère  du Commerce, de l’industrie et du Tourisme, le Comité de Pilotage  pour la Promotion et la Facilitation du Commerce Transfrontalier au Burundi (CNPPFPCT) a lancé ses activités et  a fait adopter son plan d’action  en date du 27 octobre 2016 à Martha Hôtel  à Bujumbura.    

Les autorités de marque qui ont rehaussé de leur présence l’activité sont  le Secrétaire Permanent du Ministre de Commerce, de l’Industrie et du Tourisme en lieu et place du Ministre, le conseiller économique à la deuxième vice-présidence et Vice-président de la commission pour l’élimination des barrières non tarifaires, le Commissaire Général de la PAFE, un représentant du PNUD chargé de la bonne gouvernance et le genre, un représentant de la chambre de commerce de la RDC, un représentant de la COMESA, le Directeur adjoint de la CFCIB ainsi que la Représentante Légale de l’AFRABU.

Le plan d’action comporte 5 axes clairs qui intègrent l’aspect économique, le renforcement de la sécurité, le renforcement des capacités et la promotion du petit commerce transfrontalier au niveau national. C’est un plan d’action très apprécié et stratégique. Il interpelle plusieurs intervenants dont les Ministères, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers, les pratiquants du petit commerce transfrontalier etc  pour s’en approprier et l’exploiter pour la promotion du petit commerce transfrontalier.

Le plan d’action d’une durée de 5 ans est un outil stratégique pour chaque partie prenante (Ministère, Organisation de la Société Civile, le secteur privé, les ONGs etc) pour élaborer des planifications annuelles  des actions concrètes qui peuvent améliorer le petit commerce transfrontalier. Le PANFPPCT est un guide et chaque partie prenante est prié de le considérer dans sa planification ou programme.

La mise en œuvre du plan d’action est assurée par un Comité de Pilotage  National  consensuel composé des représentants de 8 Ministères, un représentant de l’Office Burundaise des Recettes (OBR), celui du PAFE, les membres de l’AFRABU ainsi que un représentant des Femmes Petites Commerçantes Transfrontalières (FPCTs).

Le plan d’action est une innovation dans le domaine du commerce transfrontalier, un plan qui contient une piste des solutions a pas mal de défis identifiés lors de la traversée des frontières, des tracasseries en cours de route,  des problèmes relatifs au cadre légal du petit commerce transfrontalier, l’harmonisation des textes légaux et règlementaires etc. Coup de chapeau à International Alert et Agence Suédoise pour le Développement (Asdi) pour avoir appuyé 100 femmes petites commerçantes transfrontalières de Gatumba dans le cadre du projet « TUSHIRIKI  WOTE-consolidation de la paix à travers le renforcement économique et la participation des femmes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 AFRABU. All Rights Reserved.